Poisson technique

Exposition LA PLUIE A TRAVERSÉ MES VÊTEMENTS

Hôtel Forbin de la Barben

Cosmos_LITE.jpg

Bastien Faudon

Dessin, peinture, sculpture, vidéo. 27 ans.

(Vit et travaille à Avignon.)

Bastien Faudon se positionne comme un artiste chercheur. Par le dessin, la vidéo et la sculpture, il questionne notre rapport au monde et la soif de connaissance qui nous anime. Il développe une pratique pluridisciplinaire qui interroge la place de la recherche artistique dans notre perception du monde.

  • Instagram

Pauline tralongo

Numérique, dessin, photographie. 38 ans.

(Vit et travaille à Avignon.)

Le travail de Pauline Tralongo voyage entre expérience sensorielle et minimale au travers d’une écriture sérielle. À la recherche de la « dimension cachée du réel », celle que l’on ne peut définir ni comprendre, Pauline construit une « archéologie de l’intangible ». Par un véritable travail de documentation, écrits ou de témoignages oraux, elle révèle l’invisible, le « possible en suspension » et lui donne une masse et une fréquence.

  • Instagram
tralongo.png
Novak.jpg

Arthur novak

Dessin, sculpture, vidéo. 32 ans.

(Vit et travaille à Avignon.)

« L’envie d’explorer la forêt amazonienne m’est venue lors d’un voyage initiatique il y a 6 ans en Amazonie brésilienne et colombienne. Ce voyage a inspiré mes recherches plastiques et théoriques lorsque je suis revenu en France. Très vite est né le désir de retourner là-bas, de me reprojeter dans la forêt. J’aimerais y vivre, la connaître sur le bout des doigts. Mais à moins d’y naître, ou d’y réaliser un apprentissage de plusieurs décennies, c’est impossible. À partir des moyens que j’ai à ma disposition, l’art et le travail en atelier, je me projette dans ce lieu rêvé. »

  • Instagram

Stéphanie brossard

Installations, photographies, vidéos, performances.

30 ans.

(Vit et travaille à Avignon.)

Originaire de La Réunion, Stéphanie Brossard est née au Port en 1992. Elle explore à travers ses œuvres les pulsions du monde. En imaginant le chaos comme un élan positif, d’où de nouvelles possibilités émergent, l’artiste expose les limites et les contradictions d’une histoire à la fois singulière et globale. Les notions de mobilité, de frontière et d’identité s’éprouvent par le prisme des perturbations naturelles présentes dans l’espace indo-océanique.

  • Instagram
Brossard.png

Stéphanie Brossard, Boukan, 2021© ADAGP, Paris, 2022

Xiao Xin oeuvre.jpg

Xiao xin GUI

Dessin, sculpture, vidéo. 32 ans.

(Vit et travaille à Avignon.)

Originaire de Chine, Xiao-Xin arrive en France en 2008 après ses études à l’Académie of Fine Art en spécialité Sculpture. Il complète ensuite son parcours à l’École Supérieure d’Art Avignon, en 3ème cycle sous le diplôme DSRA et est titulaire des diplômes DNAP et DNSEP. Il exprime son talent en combinant les techniques : aquarelle et installation, dessiner avec des actions de performance, installation participative… Il s’inspire de l’idée de transformation de l’évolution, du renouvellement, de la métamorphose, de la renaissance.